News Mai 2011


La firme de Redmond aime le rappeler fréquemment, Windows 7 est le système d'exploitation qui se vend le plus rapidement de l'histoire Windows. Pas facile pour autant de liquider le passé, non pas tant celui de Windows Vista mais celui de Windows XP. Le constat dans les entreprises est assez éloquent puisque 74 % des PC y fonctionnent toujours avec Windows XP.

Avec un tel taux, Microsoft ne veut pas brusquer les entreprises  dans leurs désirs souvent onéreux de migration vers Windows 7 et joue la carte de l'apaisement en réajustant une nouvelle fois les droits de downgrade ( ou rétrogradation ) valables sur les copies OEM. Ces droits permettent aux clients de remplacer une nouvelle version de Windows avec une ancienne édition, sans avoir à payer pour les deux copies de l'OS.

Avec Windows 7, il était jusqu'à présent convenu que les droits de downgrade vers Windows XP étaient valables 18 mois après la sortie de l'OS ou après la sortie du premier service Pack dont une version bêta est justement disponible. Microsoft a changé son fusil d'épaule, et il est désormais entendu que les utilisateurs de Windows 7 dans ses éditions Professionnel et Intégrale pourront procéder à une rétrogradation vers Windows XP Pro tout au long de la durée de vie de Windows 7. Cela vaut aussi pour les droits de downgrade applicables pour les éditions correspondantes de Windows Vista.